Que se passe-t-il si je cesse de payer ma facture de carte de crédit?

Par Caitlin dans Credit

Que se passe-t-il si je cesse de payer ma facture de carte de crédit?

En Amérique du Nord, l’endettement est un problème grave, en particulier en ce qui concerne les dettes non garanties sur cartes de crédit. Malheureusement, les cartes de crédit peuvent constituer un fardeau aussi lourd qu’un outil financier utile. L’utilisation responsable d’une carte de crédit (en payant vos factures intégralement et à temps) peut améliorer votre cote de crédit, ce qui renforce votre dossier de crédit et facilite l’obtention d’un nouveau crédit à l’avenir. Même être irresponsable avec vos cartes de crédit (paiements manqués ou en retard) a de nombreuses conséquences, qui pourraient vous mener à une montagne de dettes. Et une fois que vous êtes sous cette montagne, il peut être extrêmement difficile de remonter.

Alors, quelles sont les conséquences d’arrêter complètement le remboursement d’une carte de crédit? Si vous êtes déjà un utilisateur de carte de crédit, vous saurez qu’en effectuant au moins les paiements mensuels minimums, vous éviterez le pire de ces problèmes. Mais si vous êtes en train de lire cet article, il est possible que vous ayez déjà cessé vos paiements ou que vous êtes sur le point de le faire. Nous comprenons à quel point les problèmes d’endettement peuvent facilement et rapidement devenir incontrôlables. Cela dit, si vous commencez à être en défaut de paiements ou allez bientôt l’être, il est important d’être conscient des conséquences qui en découlent.

Que signifie être en « défaut »?

Le terme « défaut » signifie qu’une personne a manqué à une obligation. Dans ce cas, nous parlons des conditions dictées par l’accord contractuel pour votre carte de crédit. Bien que presque tous les types de cartes de crédit comportent des clauses très fines qui doivent être lues dans leur contrat, les règles de base s’appliquent toujours. En tant que titulaire de la carte, vous devez effectuer au moins le paiement minimum (même si vous devez toujours essayer de payer en totalité, si possible) avant la date d’échéance, sans exception, pour éviter une pénalité. Une fois que vous avez rempli cette obligation, vous pouvez continuer à utiliser cette carte de crédit jusqu’à ce que votre prochaine facture soit là.

Là encore, si vous manquez un paiement, même si ce paiement n’est en retard que de quelques jours, vous ne respectez pas les termes de votre contrat et êtes donc en défaut. Tandis que certains prêteurs, comme les sociétés émettrices de cartes de crédit, vous autorisent quelques paiements manqués avant de qualifier votre compte en « défaut », d’autres attribuent immédiatement ce statut. Quoi qu’il en soit, ce n’est pas une bonne idée de vous laisser passer en mode défaut, car une fois que vous y êtes, vous pourriez vous retrouver très rapidement dans une situation difficile.

Paiements en retard et manqués

Alors, que se passe-t-il lorsque vous commencez à manquer des paiements sur votre carte de crédit? Pas grand chose au début, du moins, c’est ce qu’on se dit. Pour les prêts plus importants comme les prêts hypothécaires, qui valent généralement des centaines de milliers de dollars, votre prêteur vous donnera probablement plus qu’une simple réprimande sévère. Même si cela n’est qu’un paiement en retard ou écourté. Étant donné que les hypothèques sont si chères, votre prêteur hypothécaire, surtout s’il s’agit d’une banque, va commencer à s’inquiéter. Si vous interrompiez de faire vos paiements, cela leur coûterait beaucoup de temps et d’argent pour récupérer leurs pertes. Ils doivent donc agir rapidement et s’assurer que leur investissement est sécurisé. Ainsi, si vos versements hypothécaires sont en défaut, vous le saurez rapidement.

Les sociétés de cartes de crédit, en revanche, traitent tout le temps les cas de paiements en retard ou manqués. Parce qu’il s’agit de grandes entreprises, un emprunteur qui oublie de faire un seul paiement mensuel ne les dérangera pas beaucoup, du moins pas au commencement. Il faudra parfois plusieurs paiements manqués avant que la société ne commence activement à vous contacter, en vous demandant pourquoi vous êtes en défaut et si vous avez l’intention de payer. C’est pourquoi de nombreux utilisateurs de cartes de crédit ne prennent pas vraiment les conséquences d’un défaut de paiement en compte jusqu’à ce qu’il soit trop tard. Supposons que vous n’établissiez pas de paiements automatiques ni de virement via votre banque (nous vous recommandons de le faire si vous disposez suffisamment de fonds). Vous recevrez votre facture de carte de crédit, mais avec tout ce que vous avez à faire, vous oubliez même de respecter le paiement minimum. Vous devrez payer des frais de retard qui, selon la société émettrice de votre carte, peuvent être de 20 à 30 dollars dans certains cas. L’avis de pénalité n’apparaîtra que sur votre prochain relevé de carte de crédit. N’oubliez pas que chaque société émettrice de cartes de crédit fonctionne différemment dans la gestion de ses clients défaillants.

Qu’advient-il de votre taux d’intérêt?

La prochaine chose qui se passe est que vos frais de pénalité vont commencer à accumuler des intérêts, de la même manière que les frais impayés sur votre carte de crédit. Ensuite, votre taux d’intérêt augmentera, ce qui est l’un des principaux moyens par lequel votre dette peut devenir incontrôlable avec le temps. Lorsque vous vous inscrivez pour une nouvelle carte de crédit, vous obtiendrez un taux d’intérêt basé sur votre cote de crédit, bien que de nombreuses banques proposent des taux promotionnels spéciaux lorsque vous devenez nouveau client.

Mais lorsque vous faite défaut, votre taux d’intérêt augmente parfois jusqu’à 5%.

À long terme, ces hausses d’intérêts peuvent peser lourdement sur vos finances et vous coûter des centaines, voire de milliers de dollars au cours des prochaines années. Au fur et à mesure que vos dettes s’accumulent, vous pourriez payer une facture de carte de crédit de 5000$ au bout d’environ 65 ans. Cela pourrait représenter 22000$ d’intérêts! En fait, les compagnies de cartes de crédit sont désormais tenues d’inclure dans leurs relevés des informations précisant le montant que vous pourriez devoir payer si nous ne faites pas le montant minimum.

Qu’advient-il de votre dossier de crédit et de votre cote?

Certains des pires dommages causés par des paiements en retard seront en fait liés à votre dossier de crédit et à votre cote de crédit. Encore une fois, les sociétés émettrices de cartes de crédit ne signaleront pas immédiatement un seul paiement manqué aux deux principales agences d’évaluation du crédit du Canada, Equifax et TransUnion, surtout si elles sont payées dans les 30 jours. Si vous n’avez manqué aucun paiement et que vous avez réussi à payer votre facture en retard, votre taux d’intérêt pourrait augmenter légèrement, mais votre cote de crédit ne sera pas immédiatement affecté. Toutefois, si vous avez déjà des antécédents de paiement en souffrance, ou si vous dépassez la limite de 30 jours (ce qui peut signifier que vous avez manqué deux paiements de suite), c’est le moment où la situation commence à se détériorer. À la suite du deuxième paiement en souffrance, les sociétés émettrices de cartes de crédit auront de plus en plus de chances de signaler leur activité (ou son absence) aux agences d’évaluation de crédit. Encore une fois, selon le mode de fonctionnement de votre société émettrice de cartes, même après 30 à 60 jours de paiements en retard, ils peuvent vous laisser une marge de manœuvre, même si certaines sociétés ne le feront pas. Mais, à la fin des 90 jours, ou trois paiements manqués plus tard, tous les paris sont ouverts et votre non-respect de votre accord sera signalé. Tel que mentionné, les frais d’amende ne sont pas les seules conséquences qui vont arriver. Si votre défaut est signalé après la limite de 30 jours, votre cote de crédit en souffrira considérablement, voire pire s’il est proche ou supérieur à la limite de 90 jours.

Une fois que vous aurez cessé de faire des paiements sur votre carte de crédit pendant une longue période, votre cote de crédit chutera. Sur votre dossier de crédit, des lettres sont attribuées à chaque type de dette que vous avez. La dette de carte de crédit est identifiée par un « R », qui signifie renouvelable. Par exemple, si vous avez payé vos factures à temps, votre note sera R-1 pour ce compte. Toutefois, si vos paiements arrivent avec 31 à 59 jours de retard, votre note passera à un R-2. Croyez-nous, cela n’est peut-être pas si grave, mais ce n’est certainement pas bon. En plus de tout cela, un avis de retard apparaîtra sur votre dossier, où il restera pendant 6-7 ans, et votre cote de crédit en souffrira. Pourquoi est-ce si grave? Et bien, votre cote de crédit et votre dossier de crédit sont des facteurs décisifs pour votre avenir en tant qu’utilisateur de crédit. Chaque fois qu’un prêteur ou une autre organisation doit revoir votre dossier de crédit tout en envisageant de nouveaux produits de crédit (prêts, marges de crédit, cartes de crédit, etc.), votre cote de crédit est un facteur particulièrement important. La santé de votre cote de crédit est non seulement un outil que les prêteurs utilisent pour calculer le taux d’intérêt qu’ils vous donneront, mais cela va également faire une grande différence quant à savoir si vous serez admissible au produit en premier lieu. En d’autres termes, plus votre cote de crédit est basse, plus vos chances d’obtenir une approbation sont faibles. Les prêteurs examineront votre dossier, verront que votre cote de crédit et votre dossier de crédit se sont dégradés et concluront que vous représentez un investissement risqué, ce qui pourrait vous conduire à être refusé pour un prêt auto, une hypothèque ou tout autre type de crédit dont vous pourriez avoir désespérément besoin en bout de ligne.

Que se passe-t-il lorsque votre compte est au recouvrement?

Pour faire simple, vous ne voulez pas vous retrouver là. Une fois que votre dette a passé plus de 30 jours sans être payée, vous serez peut-être contactés par un des spécialistes en recouvrement de votre compagnie de carte de crédit. Il s’agit d’une première mesure prise par la compagnie avant de recruter une agence de recouvrement pour récupérer ses pertes. Un employé de la compagnie de carte de crédit vous appellera pour vous renseigner sur vos factures impayées. Il ne demandera peut-être pas d’être payé immédiatement, mais vous serez prévenu certainement des conséquences de votre non-paiement continu. Si vous êtes en mesure d’effectuer des paiements à ce stade, vous devez négocier immédiatement avec eux. Ils peuvent même renoncer à certaines pénalités de retard accumulées si vous acceptez de payer plus que le minimum. Si vous ne pouvez effectuer aucun paiement, les choses deviendront encore plus drastiques.

Statut de radiation et agences de recouvrement

Lorsque votre compte impayé atteint 180 jours (6 mois), votre compagnie de carte de crédit mettra votre compte en statut « radiation», ce qui signifie que votre compte a été radié et que vous n’avez plus accès au crédit. Une fois votre compte radié, une note à ce sujet apparaîtra également dans votre dossier de crédit, où elle restera pendant 7 ans. Les nouveaux prêteurs potentiels verront alors cet avis, détermineront que vous avez un historique de non paiement et pourraient rejeter vos demandes. Une fois que les choses auront atteint ce point, votre compagnie de carte de crédit renoncera probablement à essayer de recouvrer leur dette.

Cependant, le fait que la compagnie de carte de crédit ne vienne pas frapper à votre porte ne veut pas dire que quelqu’un d’autre ne le fera pas. À ce moment-là, celle-ci aura probablement vendu votre dette à une agence de recouvrement, qui reprendra les choses là où elles ont été laissées. «Étant donné que cette agence de recouvrement est maintenant propriétaire de votre dette, elle sera légalement autorisée à vous poursuivre. Vous pourriez commencer à recevoir des appels téléphoniques à la maison et au travail. Ces actions peuvent être considérées comme du harcèlement à la limite. Il est donc important de comprendre vos droits et de savoir que vous pouvez contacter des personnes pour empêcher un agent de recouvrement d’user de tactiques de recouvrement abusives. Si un agent de recouvrement vous intimide, vous pouvez contacter l’Agence de la consommation en matière financière du Canada.

En fonction de tout ce que vous devez, l’agence de recouvrement peut même menacer de vous poursuivre en justice. Bien que cela ne soit pas courant, (les créanciers ne traitent pas toujours les cas de défaut de paiement car cela coûte cher et prend beaucoup de temps), cela se produit dans certaines circonstances. En fait, la plupart des créanciers canadiens n’engageront aucune action en justice contre les comptes en souffrance dont le montant est inférieur à 5000$. Mais, si votre créancier ou l’agence de recouvrement décide que la probabilité de récupérer une partie de leur perte auprès de vous est suffisamment élevée, ils pourraient vous poursuivre.

Si vous êtes poursuivi en justice et perdez, vous pouvez être soumis à des actions telles que la saisie sur salaire, dans laquelle une partie de votre chèque de paye est prise, jusqu’à ce que votre dette soit remboursée intégralement ou équivalente à un montant satisfaisante.

Cela étant dit, il existe au Canada un délai de prescription, qui concerne uniquement les dettes non garanties, qui empêche un créancier ou un agent de recouvrement de poursuivre en justice (par exemple, saisie sur salaire) après un certain nombre d’années écoulées depuis la dernière fois où vous avez effectuez un paiement. Le nombre d’années varie d’une province à l’autre. Ne prenez pas cette décision comme un miracle qui efface tout simplement votre dette. Même si vous pouvez prouver au tribunal que votre dette a dépassé les limites des actions en justice d’un créancier, cela ne les empêchera pas de vous contacter dans les années qui suivent. Bien que plusieurs années se soient écoulées, que le cas soit terminé et que vous avez réussit à réparer votre crédit, ces mêmes créancier peuvent continuer à signaler votre compte en souffrance aux bureaux du crédit à nouveau.

Que faire si votre dette de carte de crédit est hors de contrôle?

Tout d’abord, la meilleure chose à faire pour éviter que votre dette de carte de crédit ne ruine votre gagne-pain financier est d’être proactif et de vous occuper au mieux de vos capacités. Même si votre compte bancaire risque d’être épuisé pendant un certain temps, cela n’a rien à voir avec le montant que vous pourriez avoir à payer en cas de défaillance de paiements trop longtemps. Si vous ne pouvez pas vous permettre de payer vos factures de carte de crédit dans leur intégralité, le respect du paiement minimum est une solution temporaire, mais que vous ne devriez pas maintenir jusqu’à la fin de vos jours.

Ainsi, si le niveau de votre dette augmente tellement que vous ne pouvez plus la gérer, vous pouvez également envisager les options suivantes :

  • Demandez l’aide d’un conseiller en crédit professionnel pour plus d’informations.
  • Intégrez un programme de gestion de la dette.
  • Remplissez une proposition de consommateur
  • Déposez une faillite personnelle (uniquement si vous n’avez d’autres choix)

Le dépôt de faillite ne devrait être considéré qu’en dernier recours. Toutefois, si votre situation de dette est telle que vos finances en pâtiront, il serait peut-être temps de commencer à y penser. N’oubliez pas que, si les conséquences de la dette impayée pour une carte de crédit peuvent prendre des années avant de se concrétiser, elles pourraient en fin de compte nuire à votre santé financière. Vous ne voulez pas vivre dans un état constant avec cette dette écrasante pour le reste de votre vie. Vous n’êtes peut-être même pas le seul à en souffrir. Alors, pensez à vous et à votre famille et assurez-vous de faire preuve de prudence avec vos factures de cartes de crédit.