Prêts pour congé de maternité

Par Caitlin dans Prets

Prêts pour congé de maternité

Si vous êtes enceinte ou envisagez de devenir parent dans un proche avenir, il est important de comprendre ce que signifie être enceinte par rapport à votre emploi et à votre revenu. Lorsque vous décidez d’avoir un bébé et de fonder une famille, il est nécessaire de commencer à économiser de l’argent tout de suite. Commencez par estimer les coûts liés à l’enfant, puis évaluer votre propre situation financière et déterminez si vous êtes capable d’avoir un enfant sans vous endetter. Savoir combien il vous faudra dans le futur vous aidera à préparer un budget maintenant. En calculant les coûts de la première année, vous pouvez calculer combien vous devez économiser chaque mois. Le coût mensuel moyen pour les dépenses de bébé peut aller de 400 à 500$ par mois, sans compter les frais d’urgence. Pour certains, économiser 500$ de plus par mois est gérable, alors que pour d’autres, cela peut être difficile. C’est pourquoi il est si important d’être préparé financièrement à vos besoins particuliers.

Qu’est-ce que le congé de maternité?

Le congé de maternité représente la période au cours de laquelle une femme arrête de travailler pour s’occuper de son enfant nouvellement né ou adopté. Ce congé est une forme de prestation que notre gouvernement offre aux femmes salariées enceintes, qui viennent d’accoucher ou qui s’occupent d’un nouveau-né ou d’un bébé adopté. Ce temps libre est protégé, car les employeurs sont tenus d’occuper votre poste en votre absence. De plus, le congé de maternité est un droit fondamental qui permet aux mères de recevoir jusqu’à 15 semaines de congés payés et sécurisés. Le montant reçu pendant cette absence est réduit à environ 40% de votre salaire hebdomadaire. Pour pouvoir bénéficier de cette forme d’assurance-emploi, il est nécessaire d’accumuler au moins 600 heures de travail au cours de la dernière année. Le congé de maternité dure 50 semaines au total et est divisé en deux parties. Parmi les 50 semaines de prestations de gouvernement, 15 sont des prestations de maternité et 35 semaines des prestations parentales.

Prestations de maternité de l’assurance-emploi

Les prestations de maternité sont présentées aux mères biologiques ou aux mères porteuses incapables de travailler en raison d’une grossesse ou d’un accouchement récent. Cet avantage gouvernemental offre aux mères jusqu’à 15 semaines de congé payé, qui peuvent commencer dès huit semaines avant la date prévue de l’accouchement et s’étendre jusqu’à 17 semaines après la naissance. Cependant, tout congé prolongé au-delà de 15 semaines ne sera pas compensé. N’oubliez pas que la règle générale au Canada est de 15 semaines, mais ce délai peut varier en fonction de la province dans laquelle vous vivez.

Prestations parentales de l’assurance-emploi

Les prestations parentales de l’assurance-emploi sont accessibles aux parents biologiques, adoptifs ou légalement reconnus qui s’occupent d’un nouveau-né ou d’un enfant adopté. Cette prestation offre un maximum de 35 semaines de congé que les deux parents peuvent partager comme ils le souhaitent. Cette partie de la prestation n’est pas compensée. Il est important de savoir que le nombre de semaines de congés payés ne change pas, même si vous avez plusieurs naissances (jumeaux, triplés, etc.).

Qu’est-ce qu’un prêt de congé de maternité

Un prêt de congé de maternité consiste à emprunter auprès d’un prêteur pour avoir accès à de l’argent pendant ou après votre grossesse. Demander un prêt de congé de maternité vous donne un coussin d’argent qui vous permettra, à vous ou à votre partenaire, de rester à la maison et de prendre soin de votre enfant si vous le souhaitez.

Avec un peu d’argent supplémentaire, la partie de votre congé de maternité non rémunéré sera financée afin que vous n’ayez pas à vous soucier de la perte de revenu au cours de ces mois. De plus, le moment optimal pour une femme enceinte de demander un prêt de congé de maternité est celui où elle travaille encore. Être un employé actif et gagner un salaire continu augmentera vos chances d’être approuvé. Une fois qu’une femme a cessé de travailler, les exigences sont beaucoup plus strictes et il peut être plus difficile d’être approuvé. De plus, le fait d’avoir une bonne cote de crédit et une source de revenu fiable et constante augmentera considérablement vos chances d’être approuvé.

Nous vous recommandons vivement d’examiner avec soin si la prise de prêt de congé de maternité est la bonne décision financière pour vous et votre famille. L’argent de ce prêt peut permettre aux nouveaux parents de devenir une famille harmonieuse, sans être stressé par l’argent. Cela leur permettra de profiter pleinement de leurs premiers mois avec leur bébé. Ainsi, si vous décidez de contracter un emprunt, vous devez être en mesure de maintenir une situation financière stable. Les conditions de prêts suivantes vous aideront à déterminer si emprunter de l’argent est une option pour vous.

  • Le prêteur ou le créancier aura besoin du premier paiement dans les huit semaines suivant la distribution. Assurez-vous donc que cet argent est prêt à l’avance. Si vous pensez que cela peut être difficile, reconsidérez de prendre un prêt.
  • En utilisant les fonds provenant du décaissement du prêt, effectuez les premiers versements mensuels. De cette façon, vous ne serez pas en retard sur les premiers paiements.
  • Confirmez que votre employeur gardera votre emploi ouvert et disponible pour vous à votre retour. Il est essentiel de retrouver un emploi stable une fois le congé terminé pour pouvoir rembourser le prêt le plus rapidement possible. Le manque d’emploi peut entraîner de graves problèmes, car vous ne pourrez pas retourner au travail immédiatement et vous passerez du temps à chercher un nouvel emploi.

Emprunter de l’argent peut être risqué, mais avec les conseils appropriés, cela peut s’avérer extrêmement utile. Vous devriez emprunter un montant qui couvrira les dépenses supplémentaires du bébé et le revenu perdu. De ce montant, vous devriez également inclure un montant spécifiquement pour les urgences. Il est très importants de prévoir et de budgétiser les coûts supplémentaires, tels que les soins médicaux et les urgences pour les bébés. Cependant, ne vous laisser pas emporter et maintenez le montant principal du prêt suffisamment bas pour pouvoir le payer en petits paiements mensuels abordables. Pour garantir vos meilleures chances de contracter un emprunt, conservez un historique de crédit solide et positif, ainsi qu’au moins un revenu courant et constant.

Qui peut bénéficier d’un prêt de congé de maternité?

Tous les parents peuvent bénéficier de prêts de congé de maternité, y compris les parents biologiques, les mères porteuses et les parents adoptifs. Avec un revenu inférieur et des coûts de bébé supplémentaires, les familles peuvent avoir du mal à gérer leurs finances quotidiennes, en particulier celles qui ont déjà des difficultés. Avec un prêt de congé de maternité, les deux parents peuvent avoir l’esprit tranquille. Avec moins de pression, un prêt permettra à l’un des parents de rester à la maison et de s’occuper de l’enfant.

De nombreux parents choisissent de rester à la maison avec leur nouveau-né plis de 35 semaines, un prêt de congé de maternité peut donc facilité cette tâche. De toute évidence, il est important pour une famille de faire ce qui est juste pour elle. Si retourner au travail convient à la famille, faites-le. Quoi qu’il en soit, les parents qui peuvent rester à la maison longtemps, qui sont moins stressés à cause de leurs finances ou qui sont en mesure de faire de bonnes décisions pour leur famille peuvent grandement bénéficier d’un nouveau-né.

Pourquoi quelqu’un voudrait-il contracter un prêt de congé de maternité?

Le nombre maximum de semaines de congé payés est de 15, soir près de quatre mois. Cependant, les premiers mois d’un bébé sont précieux et essentiels à sa croissance. Pour les parents qui ne souhaitent pas retourner au travail rapidement et préfèrent passer plus de temps à s’occuper de leur enfant, un prêt de congé de maternité leur donnera le temps de détente dont ils ont besoin avec leur bébé. Avec un prêt, un parent peut s’absenter plus longtemps de son travail. De plus, tel que mentionné ci-haut, en raison de la perte de revenu et des dépenses élevées pour le bébé, il peut être nécessaire de contracter un emprunt. La plupart des gens ne réalisent pas à quel point il est coûteux d’avoir un bébé, alors certains n’ont peut-être pas beaucoup de choix. Les parents ont besoin d’argent supplémentaire pour se préparer à l’arrivée des bébés tout en ne générant que 40% de leur revenu habituel et en conservant les mêmes dépenses.

Les avantages d’un prêt de congé de maternité

  • Plus d’argent disponible pour aider avec les dépenses imprévues de bébé et les factures médicales
  • Plus de temps libre pour nouer des liens avec votre bébé
  • Tranquillité d’esprit de savoir que vous pouvez passer plus de temps avec votre bébé

Les inconvénients d’un prêt de congé de maternité

  • Stress de remboursement
  • Taux d’intérêt élevés (si vous avez une mauvaise cote de crédit)
  • Tous les prêts sont risqués, surtout si vous n’avez pas un emploi stable

Comme vous pouvez le constater, avec une perte de revenu, des dépenses pour le bébé et les coûts de la vie quotidiens, avoir un bébé est un processus coûteux.

Heureusement, il existe des avantages sociaux et des prêts personnels qui pourraient vous aider à financer votre congé de maternité. Sachez simplement qu’économiser autant que vous le pouvez pendant votre grossesse est essentiel et sera plus rentable que vous ne le pensez.

Prêts garantis

Il s’agit d’une autre option de prêt et ceux-ci sont généralement plus avantageux pour les emprunteurs au mauvais crédit ou qui ont de la difficulté à se qualifier pour des prêts ordinaires pour une raison quelconque. Pour postuler, vous devez faire signer votre prêt par un ami de confiance ou membre de famille. Idéalement, cette personne devrait avoir un bon crédit et des finances décentes (revenu raisonnable, emploi stable etc.).

Les avantages d’un prêt garantis

  • Les prêts garantis sont similaires aux prêts personnels ordinaires, ce qui signifie que vous pouvez souvent négocier un calendrier de paiement qui fonctionnera avec vos finances.
  • Au lieu que votre crédit soit le facteur déterminant, les prêteurs prendront en compte le crédit de votre cosignataire. Même si vous avez un mauvais crédit, vous devriez quand même recevoir une approbation.
  • Vous êtes toujours le principal payeur du prêt. Ainsi, même si votre crédit n’est pas vérifié, vous améliorerez votre cote de crédit avec chaque paiement de prêt responsable que vous effectuez.
  • Puisque vous avez un garant, vous pouvez recevoir un meilleur taux d’intérêt pour vos paiements que vous ne le feriez avec un prêt personnel et un mauvais crédit (une fois que vous avez été approuvé).

Les désavantages d’un prêt garantis

  • Comme pour tout produit de prêt, vous accumulerez des pénalités et des intérêts chaque fois que vous serez en défaut de paiement (paiement incomplet ou en retard, ou manqué). Cela pourrait entraîner des dommages à votre crédit et une dette ingérable.
  • Une fois que votre cosignataire a accepté d’être votre garant, celui-ci devient responsable secondaire des paiements de votre prêt. Cela signifie que si vous restez en défaut de paiement pendant trop longtemps et que votre prêteur pense que vous ne le rembourserez pas, la responsabilité revient à votre garant. S’il fait également défaut de paiement, des conséquences similaires pourraient ruiner son crédit et ses finances.