APPLIQUEZ

Taux d’intérêts des prêts : comment les prêteurs les établissent-ils?

Prêts Québec: la meilleure plateforme de comparaison de prêts au pays

Taux d’intérêts des prêts : comment les prêteurs les établissent-ils?

Écrit par Priya Correia

Taux d’intérêts des prêts : comment les prêteurs les établissent-ils?

Catégories

Hypothèque Intérêt Prets

Vous êtes prêt à acheter une maison et cherchez un prêt hypothécaire. Bien entendu, l’une des premières questions que vous vous poserez probablement lors d’une demande d’hypothèque est le taux d’intérêt. Après tout, le taux d’intérêt aura un effet direct sur le coût ou l’abordabilité de votre prêt hypothécaire à long terme. Plus le taux est élevé, plus vous devrez débourser d’argent, c’est pourquoi un taux inférieur est toujours idéal.

Comment les taux d’intérêt sont-ils fixés?

Lorsque vous commencez à regarder autour de vous, vous remarquerez les taux affichés par les banques et les prêteurs, qui proposent tous leurs propres programmes de prêts hypothécaires aux emprunteurs pour les aider à réaliser une transaction immobilière et à réaliser leurs rêves d’accession à la propriété. Mais d’où viennent ces taux d’intérêt? Ces chiffres sont-ils simplement tirés de nulle part? Les banques et les prêteurs se contentent-ils de les inventer et de facturer ce qu’ils veulent pour réaliser un profit?

En fait, les banques et les prêteurs ne fixent pas vraiment leurs propres taux. Bien qu’ils aient leur mot à dire sur le pourcentage exact qu’ils offrent, la base de leurs taux d’intérêt provient de la Banque du Canada et du taux de référence au moment où des taux hypothécaires spécifiques sont offerts.

Examinons un peu plus en détail l’incidence des taux de référence sur les taux que les banques et les prêteurs offrent aux emprunteurs canadiens.

Quel est le taux de référence au Canada?

Le taux de référence est ce que les banques et les prêteurs doivent utiliser pour qualifier les emprunteurs pour des prêts hypothécaires à taux variable ou des prêts hypothécaires d’une durée de moins de 5 ans. Le gouvernement canadien a mis en place des règles spécifiques auxquelles les prêteurs doivent adhérer afin de minimiser toute volatilité sur le marché, ce qui était évident il y a dix ans.

Ce taux de référence est généralement légèrement inférieur au taux conventionnel à 5 ans de la Banque du Canada, sur lequel il est basé. Le taux de la Banque du Canada représente un instantané des taux bancaires affichés à travers le pays, qui sont généralement beaucoup plus élevés que les taux d’intérêt que les courtiers en hypothèques offrent réellement aux emprunteurs. Plus précisément, le taux de référence est d’environ 1,50% plus élevé que les taux les plus bas offerts par les courtiers en hypothèques.

Le but d’un taux de référence est de faire en sorte que les emprunteurs admissibles à un prêt hypothécaire aient une petite marge de manœuvre et ne soient pas complètement à court d’argent après avoir contracté un prêt hypothécaire. En cas d’augmentation des taux dans un avenir rapproché ou de crise économique, les règles de taux de référence empêcheront les Canadiens de se retrouver sans prêteur, ce qui s’est produit à maintes reprises dans le passé.

Au lieu de cela, le taux de référence oblige les emprunteurs à se qualifier pour un taux d’intérêt beaucoup plus élevé afin de s’assurer qu’ils sont en mesure de continuer à payer leur prêt hypothécaire confortablement même si les taux hypothécaires augmentent considérablement dans un proche avenir.

À long terme, le taux de référence contribue à maintenir la stabilité du marché hypothécaire canadien sans créer une bulle qui éclatera inévitablement et provoquera le chaos économique.

Ce n’est jamais une bonne idée d’emprunter plus d’argent que vous ne pouvez en rembourser confortablement, quel que soit le niveau actuel des taux d’intérêt. Afin de s’assurer que les consommateurs ne se noient pas, le taux de référence contribue à maintenir la stabilité du marché canadien de l’habitation.

Comment les banques et les prêteurs utilisent-ils le taux de référence?

Les grandes banques et les prêteurs conventionnels de tout le pays utilisent le taux de référence affiché comme guide lorsqu’ils fixent leur propre taux préférentiel pour leurs clients. Lorsque le taux change, la Banque du Canada dit essentiellement aux grandes banques et aux prêteurs de modifier également leurs taux d’intérêt préférentiels et la majorité se conformera, car les services bancaires sont une entreprise concurrentielle.

Pourquoi les tarifs augmentent ou diminuent-ils?

Lorsque les taux augmentent, cela est généralement dû en partie au fait que la banque centrale souhaite que les consommateurs dépensent moins afin de réduire l’inflation si elle commence à augmenter. La marque d’inflation idéale se situe autour de 2%, ce que la banque centrale vise. Au contraire, lorsque les taux baissent, c’est généralement parce que la Banque du Canada veut stimuler les dépenses et rendre plus abordable les emprunts, ce qui contribuera à faire grimper l’inflation jusqu’à 2%.

En réponse à ces changements de taux, les prêteurs et les banquiers emboîtent généralement le pas et ajustent leurs propres taux en conséquence. Les banques et les prêteurs fixent les taux des prêts immobiliers en fonction de leur taux préférentiel, qui suit les fluctuations du taux à un jour de la Banque du Canada. Cela dit, les prêteurs ont également tendance à fixer leurs taux exacts en fonction de ce qui leur fait un profit.

Le coût est un facteur clé

En fin de compte, tout dépend de ce qu’il en coûte aux banques et aux prêteurs pour obtenir les fonds qui sont ensuite prêtés aux emprunteurs. Cela signifie que les banques et les prêteurs doivent prendre en considération le montant qu’ils paient à leurs déposants, qui déposent de l’argent sur des comptes bancaires. C’est ainsi qu’ils prêtent essentiellement de l’argent à la banque, qui à son tour prête l’argent provenant des dépôts. Pour que les banques et les prêteurs conventionnels réalisent un profit, ils doivent facturer un taux d’intérêt supérieur à celui qu’ils ont payé sur ces dépôts.

Il est à noter que ces scénarios sont davantage orientés vers des taux hypothécaires variables.

Qu’en est-il des prêteurs alternatifs? Est-ce qu’ils suivent également le mouvement?

Les prêteurs alternatifs veulent aussi réaliser des bénéfices lorsqu’ils prêtent de l’argent, évidemment. Ils gagnent de l’argent lorsque les emprunteurs remboursent les fonds prêtés, ainsi que les intérêts. C’est pourquoi ils font partie de l’entreprise dans laquelle ils travaillent.

Questions de risque

Contrairement aux banques, cependant, les prêteurs alternatifs ne sont pas réglementés de la même manière. Cela signifie qu’ils n’ont pas à suivre toutes les mêmes règles que les banques. En tant que tel, bon nombre d’entre eux fixent souvent leurs propres tarifs comme ils l’entendent et le taux qu’ils proposent sera généralement directement lié au niveau de risque de l’opération.

Si, par exemple, ils prêtent de l’argent à un emprunteur à faible risque, le taux d’intérêt qu’ils offrent sera généralement plus bas. D’un autre côté, un emprunteur considéré à haut risque se verra probablement offrir un taux d’intérêt plus élevé.

Les prêteurs alternatifs sont connus pour leurs taux d’intérêt beaucoup plus élevés que les prêteurs et les banques conventionnels. Alors pourquoi les emprunteurs contractent-ils des hypothèques avec eux?

Les prêteurs alternatifs aident les emprunteurs à entrer sur le marché

Simple: obtenir l’approbation d’un prêt en premier lieu. De nombreux emprunteurs ont une situation financière défavorable qui les rend inadmissibles à un prêt hypothécaire conventionnel auprès d’une banque. Peut-être qu’ils ont une cote de crédit faible ou peut-être que le montant de leur acompte n’est pas assez élevé. Quelle que soit la raison, les prêteurs alternatifs proposent généralement des produits de prêt auxquels il est plus facile de se qualifier. Mais en échange d’une qualification plus facile, les emprunteurs devront généralement accepter un taux d’intérêt plus élevé.

Cela dit, les prêteurs alternatifs examineront toujours votre pointage de crédit / solvabilité, ainsi que d’autres informations importantes, telles que votre ratio d’endettement, qui est simplement votre revenu brut mensuel par rapport à toutes vos dettes. Plus ce nombre est élevé, plus vous serez perçu comme un emprunteur risqué, car une grande partie de vos revenus est déjà consacrée au remboursement de votre dette. Si vous ajoutez un prêt hypothécaire à la combinaison, votre ratio d’endettement sera très élevé, ce qui rendra l’ajout d’un prêt hypothécaire trop coûteux pour vous.

Comme les banques et les prêteurs conventionnels, les prêteurs alternatifs évaluent votre niveau de risque avant de vous approuver une hypothèque ou de déterminer le taux d’intérêt à vous offrir. Plus votre risque perçu est élevé, plus votre taux d’intérêt sera probablement élevé.

En conclusion

Les taux d’intérêt ne restent jamais en place et fluctuent toujours, peu importe leur montant ou leur montant. La Banque du Canada a certainement une influence majeure sur les taux, qui à leur tour influe sur les taux que les banques et les prêteurs facturent.

Mais votre risque perçu joue également un rôle dans le tarif qui vous est proposé. Des facteurs tels que votre pointage de crédit, votre revenu et votre ratio d’endettement entrent en jeu lorsque les prêteurs déterminent le type de taux d’intérêt à vous offrir. Bien que la banque centrale ait beaucoup à voir avec ces taux, vous pouvez augmenter vos chances d’obtenir le taux le plus bas en vous assurant que votre santé financière et vos antécédents sont aussi solides que possible.

Cliquez sur l'étoile pour le noter!

Cet article vous a-t-il aidé?

Recherchez et comparez

Plateforme de comparaison des prêts au Canada

Prendre des décisions d'emprunt plus intelligentes

Que vous ayez un bon crédit ou un mauvais crédit, la sensibilisation financière est le meilleur moyen d'économiser. Trouvez des conseils, des guides et des outils pour prendre de meilleures décisions financières.

Icon

Confidentiel et Sans risque

Toutes les consultations et conversations avec Prêts Québec (Loans Canada) et ses partenaires sont confidentielles et sans risque . Parlez à un spécialiste de confiance dès aujourd'hui et voyez comment nous pouvons vous aider à atteindre vos objectifs financiers plus rapidement. Prêts Québec (Loans Canada) et ses partenaires ne vous demanderont jamais de frais initiaux , de dépôt ou de paiement d'assurance sur un prêt. Prêts Québec (Loans Canada) n'est pas un courtier hypothécaire et n'organise pas de prêts hypothécaires ni aucun autre type de service financier. Lorsque vous demandez un service de Prêts Québec (Loans Canada), notre site web renvoie simplement votre demande à des fournisseurs tiers qualifiés qui peuvent vous aider dans votre recherche.

Vos données sont protégées et votre connexion est cryptée.

Les services de Prêts Québec sont 100% gratuits. Avertissement

Bâtissez votre crédit avec une carte de crédit

Avec la Carte avec garantie de Refresh, vous pouvez commencer sans attendre à bâtir votre crédit et améliorer votre cote de crédit.