Prêts et programmes pour vous aider à sortir de l’endettement

Par Caitlin dans Prets

Prêts et programmes pour vous aider à sortir de l’endettement

Au Canada, il existe différents types de dettes que les consommateurs peuvent avoir; certains bons et d’autres mauvais. Malheureusement, les problèmes d’endettement sont des problèmes que beaucoup d’entre nous devront affronter un jour, au cours de notre vie. Que ce soit en utilisant nos cartes de crédit, en achetant des voitures ou en obtenant des hypothèques. Tel que mentionné ci-haut, toutes les dettes ne sont pas mauvaises. Un peu de dette des ménages ou des consommateurs peut effectivement être une chose positive pour votre historique de crédit, votre dossier de crédit ou votre cote de crédit, si cela est géré correctement bien sûr. Par contre, des problèmes d’endettement peuvent survenir. Des situations tout simplement hors de notre contrôle. Même en essayer simplement de payer pour les nécessités de base peut être un problème lorsque des urgences financières nous tombent dessus. Donc, pour tous les emprunteurs ayant actuellement du mal à régler leurs dettes, ne paniquez pas, il y a toujours des solutions. Elles ne sont pas toutes pratiques ou faciles, mais si vous travaillez dur et restez motivé, vous vous en sortirez.

Dans l’article ci-dessous, nous parlerons de certains types de dettes les plus courants au Canada et ailleurs dans le monde. Nous discuterons également de quelques-unes des solutions qui s’offrent à vous. Une fois que vous aurez lu cela, vous pourrez penser à la solution qui vous conviendra le plus.

Dette non garantie

Ce type de dette est appelé « non garanti » car il n’exige aucun bien pouvant être utilisé en garantie en cas de défaut de paiement de la part de l’emprunteur. En fait, la dette non garantie est aussi communément appelée « dette de consommation », car elle implique la consommation de biens et de services, qui, en général, ne vont pas gagner en valeur, comme une maison le ferait. Les types de dettes non garanties les plus courantes comprennent, sans toutefois s’y limiter :

Cartes de crédit non sécurisées

Il s’agit d’un des types de dette les plus courants. En fait, ce sera sans doute l’un des premiers types de dettes que les canadiens auront. Bien que l’âge légale pour s’inscrire à une carte de crédit soit 18 ans, il n’est pas rare que des parents donnent des cartes de crédit prépayées à leurs enfants, ou simplement qu’ils présentent l’idée même du crédit. Beaucoup d’emprunteurs ont même plusieurs cartes de crédit, chacune d’elle offrant une gamme différente d’avantages. Certaines sont gratuites, d’autres ont des frais annuels, donnent des points de récompense, ou offrent de petites augmentations d’argent à la fin de l’année.

Il est assez rare de nos jours pour quelqu’un d’avoir qu’une seule carte de crédit et ce n’est pas nécessairement une mauvaise chose. En fait, la gestion responsable d’une carte de crédit est l’une des premières étapes que le consommateur peut franchir vers un une bonne cote de crédit. Tant que vous payez votre solde mensuel à temps et dans son intégralité, vous devriez commencer à développer une cote de crédit et un historique de crédit en bonne santé.

Encore une fois, la dette de carte de crédit peut certainement devenir incontrôlable lorsqu’un consommateur entre dans un cycle de dette renouvelable. Après tout, il peut certainement être tentant de simplement faire les paiements mensuels minimums, au lieu de rembourser le solde dans son intégralité.

Marge de crédit

Une marge de crédit est un prêt temporaire d’un montant prédéterminé, le plus souvent accordé à des emprunteurs avec un bon crédit, par des banques et autres institutions financières. La plupart des banques peuvent offrir à leurs clients des marges de crédit d’environ 50000$. Dans ce cas, l’emprunteur peut puiser dans le fond au besoin, ne payer que l’intérêt sur l’argent qu’il retire, et faire des paiements mensuels minimums abordables. Les marges de crédit sont fréquemment utilisées pour les urgences financières ou pour financer un achat important lorsque le solde du compte bancaire d’un emprunteur ne peut le soutenir, comme lors de rénovations domiciliaires ou le remboursement de dettes à taux d’intérêt élevé. Cependant, il est bon de savoir que les marges de crédit peuvent être garanties et non garanties. Généralement, une marge de crédit non garantie aura un taux d’intérêt plus élevé, car elle n’implique pas de garantie, comme le ferait une marge de crédit garantie.

Prêts personnels et commerciaux

Tout comme une marge de crédit, un prêt personnel ou d’entreprise peut être demandé afin de financer tout ce dont un emprunteur pourrait avoir besoin. Cette dépense peut être pour des vacances, une voiture ou une maison qui demande de l’attention, ou dans le cas d’un prêt commercial, pour financer la compagnie de l’emprunteur. Là où le prêt personnel ou commercial diffère d’une marge de crédit, c’est que l’emprunteur recevra une somme d’argent qui sera remboursée en versements mensuels. Plus la cote de crédit de l’emprunteur sera élevée, plus le taux d’intérêt sera bon.

Dette garantie

Ce type de dette est appelé « garantie » parce qu’un emprunteur doit offrir quelque chose en garantie afin de garantir le produit de prêt ou de crédit qu’il demande. La dette garantie est plus souvent nécessaire pour financer des achats importants et plus coûteux que l’emprunteur n’a pas les moyens de s’offrir. La garantie impliquée peut aller d’un petit dépôt de garantie jusqu’à la maison de l’emprunteur. En bref, tout ce que le prêteur peut légalement saisir pour récupérer l’argent qui lui est dû au cas où l’emprunteur serait en défait de paiement sur son prêt. Cependant, une dette garantie ne peut pas être incluse dans une réclamation de faillite ou une proposition de consommateur. Certains types communs de crédit garanti comprennent les produits suivants, sans s’y limiter :

Hypothèques

Une hypothèque est l’un des exemples les plus courants de crédit garanti. Ici, le propriétaire potentiel demande une hypothèque afin de financer une maison qu’il cherche à acheter. Comme tout type de prêt, l’emprunteur remboursera sa maison en versements mensuels, y compris les intérêts, dont le taux doit être discuté avec le prêteur. La chose la plus importante à savoir ici est que, puisque l’hypothèque est garantie, la maison est l’actif qui sera utilisé comme garantie. En d’autres termes, si un emprunteur est en défaut de paiement, son prêteur pourrait être forcé de reprendre la maison et de la vendre pour récupérer sa perte. Ceci est une « saisie ».

Prêts automobiles garantis

Les prêts automobiles peuvent être non garantis, mais les prêts garantis sont plus fréquents. Selon le même principe qu’une hypothèque, un emprunteur peut obtenir un prêt par l’intermédiaire de son prêteur choisi, avec qui il va financer une voiture achetée et payée en paiements mensuels. Et s’il ne parvient pas à faire ses paiements, la voiture sera saisie.

Cartes de crédit garanties

Une carte de crédit garantie est une option que les emprunteurs avec une mauvaise cote de crédit ou pas d’antécédents de crédit peuvent utiliser pour leurs besoins de consommateurs. Contrairement à une carte de crédit non garantie, ce type de carte, bien sûr, nécessitera un dépôt de garantie avant de pouvoir commencer à l’utiliser. L’utilisateur aura une limite de crédit prédéterminée sur la carte (souvent égale au dépôt de garantie, mais pas toujours) et pourra l’utiliser, puis payer ses factures au besoin, le tout avec un taux d’intérêt inférieur à celui d’une carte non garantie. Une fois que l’emprunteur décide de fermer sa carte de crédit garantie, si la dette est entièrement payée, le dépôt de garantie sera remboursé. Quand un emprunteur utilise une carte de crédit garantie de manière responsable pendant assez longtemps, sa cote de crédit augmentera et il pourra alors demander une carte de crédit non garantie, s’il le souhaite.

Comment gérer votre dette

Si vous avez de la difficulté à gérer votre dette, qu’elle soit garantie ou non, à partir d’une carte de crédit ou d’une hypothèque, asseyez-vous, détendez-vous et sachez qu’il existe des façons de régler le problème. En fait, les problèmes d’endettement sont devenus une chose relativement fréquente partout au Canada. Même s’il est vrai que toutes les dettes ne sont pas mauvaises, trop de dettes peut devenir accablant, et il peut être difficile de trouver une solution. Surtout lorsque tout ce que vous avez en tête est le montant d’argent que vous devez. Tel que mentionné ci-haut, toutes ces options ne sont pas simples ni pratiques, mais elles vont probablement être meilleures que d’être bloqué pour le restant de votre vie.

Prêt de consolidation de dettes

L’une de premières choses que vous pouvez essayer de faire est de demander un prêt de consolidation de dettes auprès de votre banque ou caisse populaire. Quand il s’agit de ce type de prêt, les emprunteurs ayant une cote de crédit plus élevée auront plus de facilité à obtenir un prêt. Votre prêteur exigera probablement un certain type de garantie, comme pour une dette garantie. Plus les actifs que vous avez seront importants, plus le prêt sera élevé. Si vous n’avez pas de biens en garantie, vos chances d’approbation dépendront d’autres facteurs, par exemple vos antécédents de crédit et votre capacité à rembourser un prêt. Toutefois, si vous parvenez à obtenir un prêt de consolidation de dettes, vous saurez exactement quand toutes vos dettes seront payées en totalité et vous aurez également un taux d’intérêt plus bas et plus gérable.

Programme de gestion de la dette

S’inscrire à un programme de gestion de la dette signifie que vous allez embaucher un conseiller en crédit et travaillerez ensemble afin de vous aider à éliminer vos dettes une fois pour toute. Le conseiller en crédit devrait être en mesure de contacter tous vos prêteurs et créanciers et de négocier les conditions de paiements en votre nom. Vos dettes seront alors regroupées en une seule dette, que vous paierez par l’intermédiaire de votre conseiller en un seul montant mensuel fixe. Le seul problème avec un tel programme, est qu’il ne s’agit pas d’un contrat à force obligatoire; certains de vos prêteurs peuvent ne pas l’accepter. Cependant, si cela est une possibilité, s’inscrire à un programme de gestion de la dette sera probablement moins difficile et moins contraignant que les 2 options suivantes.

Proposition de consommateur

La principale différence entre une proposition de consommateur et un programme de gestion de la dette est la force obligatoire de ceux-ci. Pour que la proposition soit acceptée, plus de la moitié de vos prêteurs doivent accepter d’y participer. Une fois la proposition commencée, toutes les dettes qui y sont incluses seront gelées, et vous rembourserez par l’entremise d’un fiduciaire, sur une période maximale de cinq ans. Pendant ce temps, vos créanciers seront forcés de cesser leurs actions contre vous et vous aurez seulement besoin de traiter avec votre syndic en insolvabilité.

La faillite

La faillite devrait être réservée pour les cas les plus drastiques de l’endettement, car même si cela pourrait vous aider à vous en sortir, votre crédit en sera endommagé pendant 7 ans. Il y a un certain nombre de situations qui causent la faillite, et si vous considérez cela parmi vos options, vous devez vous assurer que vous n’avez aucun autre choix. Telle la proposition de consommateur, en déclarant faillite, vous travaillerez avec un syndic en insolvabilité qui vous aidera à déposer la réclamation de faillite. Tous vos créanciers seront contactés, toute action contre vous (saisie de salaire, poursuite, etc.) cesseront et vos dettes seront gelées. Un avis de faillite apparaîtra alors dans votre dossier de crédit pour un minimum de 7 ans, et vous devrez reconstruire votre crédit à partir de zéro.