APPLIQUEZ

La fraude par carte de crédit – que faire lorsque vous êtes victime

Prêts Québec: la meilleure plateforme de comparaison de prêts au pays

La fraude par carte de crédit – que faire lorsque vous êtes victime

Écrit par Vincent Castonguay

La fraude par carte de crédit – que faire lorsque vous êtes victime

Catégories

Carte De Crédit Fraude

Au Canada, c’est 95% des gens de 18 ans et plus qui sont titulaires d’une carte de crédit. On peut presque parler de la totalité des adultes qui utilisent ce service financier ! Bien qu’il s’agisse d’un outil très pratique pour entretenir son dossier de crédit ou tout simplement pour faire des achats, la fraude par carte de crédit est un problème constant auquel sont confrontés un grand nombre de ménages à travers le pays. En effet, selon les données d’un sondage réalisé auprès de ménages canadiens, 17% des répondants ont été victimes de ce type de fraude. 

La fraude par carte de crédit peut entraîner une usurpation d’identité et de graves problèmes financiers pour le consommateur. Pour les institutions financières, cela représente une dépense extrêmement coûteuse. Selon un rapport publié en 2018 par l’Association des banquiers canadiens, le prix était d’environ 862 millions de dollars. Avec l’évolution et la récurrence de ce type de crime, il est important que les consommateurs restent informés afin qu’ils puissent prendre des mesures responsables.

Qu’est-ce que la fraude par carte de crédit ?

On peut se faire frauder par carte de crédit de plusieurs façons. En effet, il existe différentes approches pour commettre l’infraction. En voici quelques unes : 

  • Vol/perte de carte : Lorsqu’une carte est volée ou perdue, cela peut entraîner une fraude. Lorsque des fonds sont prélevés sur la carte, cela devient une fraude par carte de crédit. C’est pourquoi il est particulièrement important de surveiller en permanence votre compte de crédit et d’annuler rapidement votre carte si vous soupçonnez un vol.
  • Fraude sans présence de la carte : Avec la prévalence du commerce électronique, la probabilité de ce problème augmente. Cela se produit lorsque les détails de la carte sont saisis par téléphone ou en ligne. Les fonds sont prélevés sans que le titulaire du compte ne contrôle l’achat.
  • Contrefaçon : Si les données d’une carte de crédit sont saisies puis utilisées pour créer une carte frauduleuse, cela est considéré comme de la contrefaçon. Bien qu’il s’agisse de l’un des types de fraude les moins répandus, les dispositifs d’écrémage sont capables de prendre les détails de la carte en passant.
  • Défaut d’arrivée : Dans le cas où une carte est commandée par un consommateur et est interceptée avant son arrivée, puis utilisée, cela compte comme une fraude de type défaut d’arrivée. Il est important de suivre l’état des cartes entrantes et, en cas de retard important, enquêter immédiatement.
  • Fraude via les applications : de nombreuses applications de carte de crédit sont numériques, ce qui peut entraîner une fraude aux applications. La fraude à l’application se produit lorsqu’une personne utilise les données personnelles et financières d’une autre personne pour souscrire une carte de crédit. Cela peut endommager gravement le profil de crédit de la victime.

Pénalités pour fraude par carte de crédit au Canada

La fraude par carte de crédit étant une infraction criminelle, les sanctions sont prévues par le Code criminel du Canada. Les cas et situations sont évaluées sur une base individuelle, bien qu’il existe certaines normes en place qui servent de lignes directrices. Voici les sanctions prévues dans le Code criminel du Canada. 

Amendes : Si une personne possède une carte de crédit falsifiée ou volée (ou utilise activement une carte annulée), une amende de 5 000 $ est possible. Bien que les amendes soient un recours juridique possible, ce n’est pas la seule option. Par conséquent, l’amende ne s’appliquera pas nécessairement.

Emprisonnement : Une peine d’emprisonnement de six mois peut être imposée à la place de l’amende. Dans certaines situations, l’amende et la peine minimale d’emprisonnement sont ordonnées. Pour une infraction plus grave, et si elle est classée comme un acte criminel, une peine d’emprisonnement maximale de dix ans peut en résulter.

Que pouvez-vous faire si vous êtes victime d’une fraude par carte de crédit ?

La première des étapes à faire est de récolter toute l’information et tous les renseignements liés à la fraude dont vous êtes victime. Il est très important de mener une enquête personnelle et de faire ressortir le maximum d’informations. Une fois cette étape réalisée, voici ce que vous devez faire : 

Appelez votre agence de crédit/émetteur de carte de crédit

Informez-les de la fraude et informez-les de la ou des fausses transactions. Notez le montant, la date et l’heure pour faciliter la référence. Étant donné que, dans certaines situations, il existe un délai pour signaler les transactions non autorisées, vous devez signaler le problème dès que vous en avez connaissance.

À condition que vous résolvez le problème rapidement, il y a un recours. La société émettrice de la carte de crédit ouvrira une enquête sur l’incident et annulera immédiatement votre carte. De manière générale, selon l’Agence de la consommation en matière financière du Canada, vous ne serez pas tenu financièrement responsable des frais non autorisés.

Signalez l’incident au Centre antifraude du Canada

Une autre mesure importante à prendre est de signaler rapidement l’incident frauduleux directement au Centre antifraude du Canada. Cette association a contribué à la prévention de la fraude et a structuré des approches pour traiter les signalements.  L’organisation travaille en collaboration avec la GRC, les corps de police provinciaux, ainsi que le Bureau de la concurrence du Canada. Le Centre antifraude collecte et diffuse des informations relatives aux escroqueries en cours et passées. En soumettant votre rapport, vous pouvez activement aider l’agence à obtenir les détails nécessaires pour arrêter de futures fraudes. Ils peuvent également vous fournir d’autres ressources pour vous aider à vous rétablir.

Lorsque vous remplissez une déclaration, vous pouvez utiliser l’outil en ligne avec vos accès internet du gouvernement du Canada ou un partenaire de connexion pertinent, généralement une institution financière. De plus, vous pouvez appeler le numéro de téléphone gratuit pendant les heures ouvrables.

Ajoutez une alerte de fraude à votre dossier de crédit

Il est important de communiquer avec les différents bureaux de crédit afin que ceux-ci adoptent des mesures préventives quant aux demandes de crédit qui seront faites avec votre identité financière. De cette façon, des fraudes ou demandes de crédit qui ne sont pas faites par vous pourraient être évitées. Cela protège également votre dossier de crédit d’être affecté négativement. Vous pouvez rejoindre Equifax et TransUnion directement via leurs numéros de téléphone. Ayez en main votre NAS et toutes les informations complémentaires.

Devriez-vous porter plainte auprès de la police ? 

Plusieurs se demandent s’il est prudent de déposer un rapport directement auprès de la police en cas de fraude par carte de crédit. Puisqu’il s’agit d’un crime, oui, la victime de la fraude par carte de crédit doit en informer rapidement la police. En effet, le Centre antifraude du Canada vous recommande de déposer un rapport de police. Tout d’abord, identifiez le service de police local de votre région, qu’il s’agisse d’une force municipale ou de la GRC et contactez directement leur ligne administrative. La police ouvrira un dossier pour traiter la plainte. Il tient un registre officiel de la question. Si cela se reproduit, assurez-vous de tenir la police au courant. Cela facilite l’application de la loi dans l’arrêt de la criminalité future.

Comment vous protéger contre la fraude par carte de crédit

Assurez-vous de ne pas perdre et égarer vos cartes, que ce soit les cartes de crédit ou cartes de débit. Il est maintenant si facile de payer ses achats ; plus qu’à taper la carte qui contient une puce et le tour est joué. Plus nécessaire d’entrer un NIP. Voici des mesures préventives à appliquer pour vous protéger d’une fraude. 

  • Vérification de votre dossier de crédit au moins une fois par an : Consultez votre dossier de crédit directement de TransUnion et Equifax au moins une fois par an. Assurez-vous que tous les frais sont exacts. Si vous soupçonnez un acte criminel, suivez les étapes mentionnées plus haut.
  • Protégez votre code NIP et vos mots de passe : Il est important de ne jamais partager vos mots de passe ou votre code NIP. Cela offre un niveau de sécurité de base et évite de nombreux problèmes en cas de perte ou de vol de votre carte.
  • Utilisez vos informations de manière responsable : En général, ne communiquez pas d’informations personnelles par téléphone ou sur Internet. Cela comprend, mais sans s’y limiter, votre date de naissance, votre numéro d’assurance sociale, les détails de votre carte de crédit et votre adresse. Si vous avez des doutes à propos de fournir les informations, attendez, vérifiez leurs informations d’identification et rappelez ou revenez sur le site Web lorsque vous êtes certain de sa sécurité. Il est toujours préférable d’être prudent.

Conclusion

Maintenant que vous avez une meilleure compréhension sur la fraude par carte de crédit, vous pouvez vous préparer à cette possibilité. En apprenant les rôles que jouent les différentes agences dans la prévention et la poursuite de la fraude, vous pouvez agir plus efficacement. 

Même si la police n’agit pas directement dans la plupart des scénarios, en déposant un constat, vous vous aidez non seulement vous-même, mais vous aidez également vos concitoyens et les institutions financières qui régissent le crédit. 


Note de 5/5 basée sur 1 vote.

Cliquez sur l'étoile pour le noter!

Cet article vous a-t-il aidé?

Rechercher et comparer

Plateforme de comparaison des prêts au Canada

Prendre des décisions d'emprunt plus intelligentes

Que vous ayez un bon crédit ou un mauvais crédit, la sensibilisation financière est le meilleur moyen d'économiser. Trouvez des conseils, des guides et des outils pour prendre de meilleures décisions financières.

Icon

Confidentiel et Sans risque

Toutes les consultations et conversations avec Prêts Québec (Loans Canada) et ses partenaires sont confidentielles et sans risque . Parlez à un spécialiste de confiance dès aujourd'hui et voyez comment nous pouvons vous aider à atteindre vos objectifs financiers plus rapidement. Prêts Québec (Loans Canada) et ses partenaires ne vous demanderont jamais de frais initiaux , de dépôt ou de paiement d'assurance sur un prêt. Prêts Québec (Loans Canada) n'est pas un courtier hypothécaire et n'organise pas de prêts hypothécaires ni aucun autre type de service financier. Lorsque vous demandez un service de Prêts Québec (Loans Canada), notre site web renvoie simplement votre demande à des fournisseurs tiers qualifiés qui peuvent vous aider dans votre recherche. Rien sur ce site web ne constitue un conseil professionnel et / ou financier.

Vos données sont protégées et votre connexion est cryptée.

Les services de Prêts Québec sont 100% gratuits. Avertissement

Bâtissez votre crédit avec une carte de crédit

Avec la Carte avec garantie de Refresh, vous pouvez commencer sans attendre à bâtir votre crédit et améliorer votre cote de crédit.