APPLIQUEZ
Prenez soin de votre portefeuille : les pires arnaques financières canadiennes

Prenez soin de votre portefeuille : les pires arnaques financières canadiennes

Écrit par Caitlin Wood
Dernière mise à jour février 2, 2022

De nos jours, il ne manque pas de gens qui sont prêts à tout pour vous arnaquer. Il y a aussi beaucoup de façon de le faire. Avec Internet, et le nombre de gens qui ont un téléphone cellulaire, voler l’argent des gens est devenu beaucoup plus facile qu’avec un pistolet.

Selon le Better Business Bureau du Canada, les canadiens ont perdu au cours de deux dernières années, plus d’un milliard de dollars à travers des arnaques de tout genre par l’entremise d’internet, du téléphone et du courrier. On n’appelle pas les escrocs des « artistes » pour rien. Les voleurs en ont fait leur métier et sont devenus de très bons manipulateurs, surtout auprès des personnes âgées, des personnes cherchant l’amour au mauvais endroit et des jeunes qui commencent à utiliser des cartes de crédit.

Voici une liste des principales arnaques financières canadiennes auxquelles vous devriez vous méfier.

Frais ou dépôt afin de recevoir un prêt : l’arnaque

Cette arnaque vise les personnes qui cherchent à obtenir un prêt, que ce soit pour leur maison, leur voiture ou leur entreprise. Au cours des dernières années, cette arnaque a permis aux criminels de voler plus d’un million de dollars à travers le Canada. Cela arrive lorsque les gens font affaire avec une compagnie de prêts douteuse et qu’on leur demande de payer des frais en avance afin d’être approuvé. La victime, désespérée de recevoir du financement important pour elle se précipite et donne son argent. Malheureusement, elle ne verra ni l’argent du prêt ni celui du dépôt.

Comment éviter cette arnaque

Sachez que, tant au Canada qu’aux États-Unis, il est illégal pour une compagnie financière d’exiger des frais en avance. Si la compagnie avec qui vous voulez faire affaire n’a pas de nom reconnu ni de réputation faite ou n’est pas répertoriée dans la base de données du Better Business Bureau, il s’agit probablement d’une escroquerie. Si vous n’êtes pas certain du contrat qu’on vous propose ou si vous êtes tout simplement méfiant, allez-y de prudence et prenez toutes les mesures supplémentaires nécessaires pour vous assurez que vous ne serez pas arnaqué.

Aidez-moi! Vous êtes mon seul espoir!

Cette arnaque vise généralement les personnes âgées et a entraîné près de 2 millions de dollars de perte dans tout le pays au cours des deux dernières années. La victime recevra un appel de quelqu’un qui prétend être un parent, peut-être un petit-enfant éloigné, dont la voix pourrait ne pas être reconnue immédiatement par téléphone. Ils connaîtront souvent des renseignements personnels sur la victime pour leur faire croire qu’ils sont un véritable membre de la famille. L’escroc demande alors de l’argent sous prétexte d’être emprisonné et qu’il n’a personne d’autre pour l’aider à payer sa caution. Ou peut-être est-il malade et a besoin d’argent pour payer les traitements. Les escrocs demanderont de l’argent dans leurs comptes et par la suite, la victime n’entend plus reparler d’eux. De plus, les informations bancaires de la victime sont souvent compromises.

Comment éviter cette arnaque

Comme vous le savez déjà, à peu près tout est fait en ligne de nos jours. Si vous avez un compte Facebook ou autre compte du genre, un escroc de talent peut trouver n’importe quoi à propos de vous et l’utiliser à son avantage. À moins que vous soyez sûr à 100% que cette personne est de votre parenté ou que vous ayez confirmé son identité avec un autre membre de la famille, n’hésitez pas à raccrocher et à ne jamais transférer d’argent à quiconque vous n’avez jamais rencontré auparavant.

L’arnaque fiscale de l’ARC

Cette arnaque a coûté plus de 3 millions de dollars à l’échelle nationale depuis ses débuts en 2015. Une personne recevra soit un appel ou un courriel, sous forme de message automatisé prétendant être l’Agence du Revenu du Canada (ARC). Le message stipulera que la personne n’a pas payé une partie de ses impôts sur son revenu et doit un montant important. Une voix sérieuse va dire quelque chose comme suit : « avertissement, n’essayez pas d’ignorer ou de supprimer ce message, vous devez (montant X), et vous recevrez une amende ou serez arrêté si vous nous contactez pas immédiatement. Vous pouvez entrer en contact avec nous au numéro suivant (…) et pourrez entrer en contact avec l’un de nos « agents ». Le plus embêtant dans cela, est que l’Agence du Revenu du Canada est une organisation réelle, donc ils peuvent effectivement vous contacter et cela doit être sérieux. Ainsi, une fois que vous les rappelez, l’escroc vous manipulera et vous demandera de payer une somme par carte de crédit ou en demandant les informations de votre compte bancaire, et votre argent ainsi que votre identité sont compromis.

Comment éviter cette arnaque

La chose la plus importante à savoir est que l’ARC ne va probablement jamais vous demander de payer quoi que ce soit, taxes ou autres, par téléphone ou par internet. S’ils le font, ils ne vont certainement pas vous envoyer un message automatisé ou un courriel. Si vous ne savez pas si le message est réel ou non, allez sur le site officiel de l’ARC où vous trouverez un numéro de téléphone pour les contacter au sujet de toute demande, et ils vous confirmeront si oui ou non vous leurs devez de l’argent. Si vous avez été victime d’une de ces arnaques, votre carte de crédit sera annulée immédiatement et contactez votre banque afin que vos informations soient modifiées ou protégées.

L’acheteur secret

Cette arnaque est une arnaque d’emploi et se moque des gens qui recherchent un travail sérieux. Cela a entraîné des pertes de près de 4 millions de dollars au Canada. Dans ce cas, la victime recevra une offre d’emploi, généralement par message texte, afin de devenir un client secret, qui évalue le service à la clientèle de divers magasins tout en dépensant l’argent de l’employeur en achetant des choses avec un chèque « certifié ». L’attrape ? Il demande à la victime de renvoyer l’argent non dépensé, ce qui se fait par à travers le compte bancaire de la personne. Une fois qu’il est trop tard, la banque contacte la victime pour dire que le chèque a rebondi.

Comment éviter cette arnaque

Attention, puisque l’argent viendra sous forme de chèque, cela peut prendre plusieurs jours pour qu’il soit traité et ensuite, s’avérer être faux. Personne ne vous offrira un emploi de rêve sans que vous l’ayez cherché. De plus, aucune compagnie ne devrait vous facturer quoi que ce soit. Si cela vous est arrivé, l’argent que vous avez renvoyé peut être perdu, mais vous pouvez au moins contacter votre banque et celle-ci prendra les mesures nécessaires afin de protéger vos informations bancaires.

Les vendeurs privés

Les vendeurs privés ont récemment coûté plus de 5 millions de dollars aux canadiens. Cette arnaque se produit généralement lorsque quelqu’un cherche à vendre ou à acheter quelque chose en ligne dans les petites annonces de sites comme Craigslist ou Kijiji. Si vous cherchez à vendre quelque chose, l’arnaqueur vous enverra un chèque supérieur au montant demandé. Il pourra ainsi dire que c’était une erreur pour couvrir les frais d’expédition. Il vous permettra d’encaisser le chèque tout en renvoyant la différence en espèce. S’il s’agit d’un achat que vous faites, l’arnaqueur pourrait demander la même chose. De le payer en fournissant l’argent comptant ou en utilisant une carte de crédit. Dans les deux cas, vous pourriez ne pas recevoir ni l’argent ni l’article commandé.

Comment éviter cette arnaque

Tour d’abord, vous ne devez jamais transférer d’argent à quelqu’un que vous ne connaissez pas sur internet. Si vous ou une autre personne a quelque chose à acheter ou à vendre, prenez un rendez-vous et ayez de l’argent comptant. Si vous recevez un chèque d’un montant plus élevé que convenu, il s’agit très probablement d’une arnaque.

L’imposteur

Cette arnaque est aussi appelé « la pêche au harpon » et a coûté près de 6 millions de dollars ces dernières années. La victime reçoit un courriel ou un appel téléphonique, supposément d’une entreprise réputée. Cela peut être une banque, une boutique en ligne ou tout autre site Web avec laquelle elle a eu à faire par le passé. L’arnaqueur lui dit que son compte a expiré et qu’elle doit peut-être télécharger un autre logiciel pour se protéger des cyber-attaques. On peut s’attendre à une conversation qui va comme suit : « Bonjour, ici Windows, vous devriez mettre à jour la sécurité de votre ordinateur. » Pensez que donner un numéro de carte de crédit règlera tous vos problèmes est faux. Vous seriez simplement arnaqué.

Comment éviter cette arnaque

L’arnaqueur peut avoir configuré un site Web semblable à celui de votre banque ou tout autre site Web que vous avez utilisé auparavant. Si vous recevez un lien, soyez aux aguets. Si vous êtes incertains, consultez le site web de l’entreprise avec laquelle vous avez l’habitude de faire affaire directement et contactez-les vous-mêmes. Dans tous les cas, ne donnez pas vos informations personnelles ou numéro de carte de crédit. Si c’est déjà fait, annulez votre carte de crédit et effacez le disque dur de votre ordinateur. Une fois que vous téléchargez le logiciel suggérez, les arnaqueurs pourront surveiller vos frappes sur votre clavier.

Fraude d’investissement

Cette arnaque existe depuis plusieurs décennies et a coûté aux canadiens plus de 6 millions de dollars au cours des dernières années. Un escroc vous offrira la chance d’investir dans une entreprise ou un produit qui vous ferait gagner une énorme récompense avec peu de risque de votre part. Évidemment, si vous leur donnez de l’argent, vous ne reverrez plus jamais cet argent. Simple mais efficace dans bien des cas.

Comment éviter cette arnaque

Il n’y a pas de possibilités d’investissement qui ont peu ou pas de risques impliqués. Si l’accord semble trop bon pour être vrai, c’est probablement le cas. N’investissez jamais dans un produit ou une entreprise qui n’a pas de solide réputation, et si vous n’êtes pas certain, obtenez toujours un deuxième avis d’un expert financier.

Félicitations! Vous avez gagné à la loterie!

Un autre classique dans le monde des arnaques qui a fait des ravages par téléphone, courriel ou internet. Au cours des dernières années, la fausse loterie a coûté plus de 6 millions de dollars au canadiens. Une personne reçoit une lettre, un appel ou un courriel de la part d’une entreprise, prétendant être un organisme de loterie reconnu, afin d’attirer l’attention. Le message indiquera que vous avez gagné une somme d’argent ou autre prix. Tout ce que vous devez faire, c’est de renvoyer de payer les frais pour réclamer le prix. Ce sera relativement coûteux, entre 30 et 50$, probablement en espèces afin d’éviter les soupçons. Mais encore une fois, dès que vous aurez envoyé l’argent, vous n’aurez plus de nouvelle. Et ne recevrez aucun prix de loterie.

Comment éviter cette arnaque

Comme pour toutes les autres arnaques, vous pouvez reconnaître les fausses loteries. Les messages que vous recevrez seront vagues et mal rédigés, comporteront de gros chiffres et beaucoup de points d’exclamation! Ce sont de petites tactiques qu’ils utiliseront pour détourner l’attention du fait que le message en question est juste bon pour la corbeille. Aucun organisme officiel de loterie ne vous appellera un jour pour vous dire que vous avez gagné un prix sans raison. Si vous recevez ce genre d’appel, raccrochez tout de suite. S’il s’agit d’une lettre, jetez-la. Si vous n’avez jamais ouvert de compte avec un organisme officiel de loterie tel LotoMax, le courriel d’arnaque ira comme suit : «  Vous avez gagné !! Venez voir !! » . Vous n’avez donc qu’à supprimer le message avant même de l’avoir ouvert.

L’arrache-cœur

Responsable d’une perte de 15 à 16 millions de dollars canadiens au cours des dernières années, l’arnaque de la pêche est la plus réussie du marché. Les personnes les plus vulnérables sont celles qui cherchent l’amour. À travers le pays, les gens s’abonnent à des sites de rencontres en ligne, en particulier ceux qui sont gratuits. Ils vont commencer à recevoir des messages de quelqu’un qui non seulement est attrayant mais aussi génial sous tous les aspects. Après un certain temps au cours de la relation en ligne, cette personne exposera une histoire tragique et qu’elle a besoin d’argent pour traverser cette période difficile. Si l’arnaqueur est assez bon, la victime sera tenté par l’affection et fournira l’argent. Ce jeu pour continuer pendant des semaines, demandant de plus en plus d’argent, tout en refusant de rencontrer la victime.

Comment éviter cette arnaque

Si quelqu’un, peu importe à quoi il ressemble ou quel que soit son discours, demande de l’argent en ligne, il s’agit d’une arnaque. Ne divulguer jamais vos informations personnelles ou bancaires en ligne, et surtout si vous ne connaissez pas la personne qui les demande. Si vous utilisez un site internet, assurez-vous que  celui-ci est certifié. Bien sûr, certains facturent des frais, comme le cas de E-Harmony, mais c’est pour maintenir la bonne réputation du site. Quoi qu’il en soit, faites vos recherches correctement et ne sautez pas tête première sur une personne juste parce qu’elle utilise des photos attrayantes.

Il y a beaucoup de façons qu’une personne peut utiliser pour vous arnaquer. Elle peut être habile et charmante. La clé est de toujours penser d’abord à ce qui est demandé. L’argent, tout le monde en veut, tout le monde en a besoin. Donc, si cela ne vient pas d’une personne que vous connaissez ou d’une entreprise reconnue, contactez votre banque ou compagnie de carte de crédit dès que possible. Ils sont habitués à ces cas et trouveront un moyen de vous aider pour vous remettre sur vos pieds.


Note de 5/5 basée sur 1 vote.

Caitlin a obtenu son diplôme du Collège Dawson en 2009 et a obtenu son diplôme en histoire de l'art de l'Université Concordia en 2013. Elle a commencé à travailler comme rédactrice pigiste pour Prêts Canada juste après l'Université, pour finir par devenir rédactrice en chef du contenu. Son travail a conduit à une large expansion du département de contenu de l'entreprise et elle gère un personnel d'écrivains talentueux qui sont passionnés par l'éducation des consommateurs canadiens sur le crédit, la dette et tout ce qui concerne les finances personnelles. Avec plus de cinq ans d'expérience en rédaction sur les problèmes de finances personnelles auxquels les Canadiens sont confrontés quotidiennement, elle croit que l'éducation et les connaissances sont les deux facteurs les plus importants dans la création de saines habitudes financières. Elle pense également que discuter ouvertement de l'argent et du crédit et des responsabilités qui en découlent peut conduire à de meilleures décisions et à un plus grand sentiment de sécurité financière. Outre l'écriture, elle s'occupe également de la conception graphique et de la production vidéo. Caitlin a vu son travail publié dans de nombreuses publications, dont National Enquirer, Ok Magazine, Star Magazine et ReboundFinance.com.

Cliquez sur l'étoile pour le noter!

Cet article vous a-t-il aidé?

Rechercher et comparer

Plateforme de comparaison des prêts au Canada

Prendre des décisions d'emprunt plus intelligentes

Que vous ayez un bon crédit ou un mauvais crédit, la sensibilisation financière est le meilleur moyen d'économiser. Trouvez des conseils, des guides et des outils pour prendre de meilleures décisions financières.

Économisez avec Prêts Québec

Offres Spéciales

Prêts Allant Jusqu’à 50 000 $ avec easyfinancière

Prêts Allant Jusqu’à 50 000 $ avec easyfinancière
Populaire

Empruntez jusqu’à 50 000 $ auprès de notre partenaire, easyfinancière.

Découvrir L'offre
Établissez Votre Crédit Avec Refesh Financiere

Établissez Votre Crédit Avec Refesh Financiere
POPULAIRE!

Créez du crédit tout en dépensant de l’argent avec la carte VISA Refresh Financial.

Découvrir L'offre
Établissez Votre Crédit Pour 7$/Mois

Établissez Votre Crédit Pour 7$/Mois
POPULAIRE!

Établir une meilleure cote de crédit pour 7$ par mois, avec la carte prépayée de KOHO.

Découvrir L'offre
Icon

Confidentiel et Sans risque

Toutes les consultations et conversations avec Prêts Québec (Loans Canada) et ses partenaires sont confidentielles et sans risque . Parlez à un spécialiste de confiance dès aujourd'hui et voyez comment nous pouvons vous aider à atteindre vos objectifs financiers plus rapidement. Prêts Québec (Loans Canada) et ses partenaires ne vous demanderont jamais de frais initiaux , de dépôt ou de paiement d'assurance sur un prêt. Prêts Québec (Loans Canada) n'est pas un courtier hypothécaire et n'organise pas de prêts hypothécaires ni aucun autre type de service financier. Lorsque vous demandez un service de Prêts Québec (Loans Canada), notre site web renvoie simplement votre demande à des fournisseurs tiers qualifiés qui peuvent vous aider dans votre recherche. Rien sur ce site web ne constitue un conseil professionnel et / ou financier.

Vos données sont protégées et votre connexion est cryptée.

Les services de Prêts Québec sont 100% gratuits. Avertissement

Bâtissez votre crédit avec une carte de crédit

Avec la Carte avec garantie de Refresh, vous pouvez commencer sans attendre à bâtir votre crédit et améliorer votre cote de crédit.