Quelle est la cote de crédit minimale requise pour une approbation hypothécaire au Canada (2019)?

Par Caitlin dans Credit

Quelle est la cote de crédit minimale requise pour une approbation hypothécaire au Canada (2019)?

Ah, la cote de crédit. Une des plus importantes bouées de sauvetage financières que vous pouvez avoir et qui peut faire la différence entre l’obtention de l’approbation ou le refus de divers produits de crédit. En fait, la santé de votre cote de crédit est presque essentielle à maintenir que votre santé physique. Bien qu’une cote de crédit élevée ne soit définitivement pas la seule chose dont vous ayez besoin pour progresser dans la vie, surtout lorsque vous êtes propriétaire, il est toujours bon de garder un œil vigilant dessus. Cela étant dit, une question qui préoccupe beaucoup d’emprunteurs potentiels est de savoir ce qui constitue une bonne cote de crédit. Et d’ailleurs, quelle est la cote de crédit minimale nécessaire pour obtenir l’approbation d’un prêt hypothécaire au Canada?

PrêtsQuébec est là pour répondre à ces questions. Étant donné que les cotes de crédit constituent une partie si importante du processus de prêt, il n’est pas surprenant que nous recevions autant de demandes de renseignements sur ce qui est considéré comme une cote acceptable du point de vue de l’approbation des prêts hypothécaires. Pour les autres produits de crédit, tels que les cartes de crédit et les petits emprunts, une cote de crédit inférieure n’est pas toujours un facteur défavorable. Toutefois, puisqu’un prêt hypothécaire est l’un des prêts les plus coûteux qu’un prêteur puisse consentir, le prêteur voudra toujours s’assurer que se clients sont suffisamment fiables pour le rembourser. L’un des moyens par lesquels ils peuvent juger de la solvabilité d’un emprunteur consiste à examiner sa cote de crédit.

Qu’est-ce qu’une bonne cote de crédit?

Si vous êtes en train de lire cet article, il est probable que vous ayez une idée de ce qu’est une cote de crédit et des avantages qu’une cote élevée peut avoir. Pour ceux qui ne connaissent pas leur cote de crédit, il s’agit d’un nombre à trois chiffres qui regroupe dans une moyenne cumulative l’ensemble de vos activités liées au crédit. Au Canada, les cotes de crédit vont de 300 à 900. Plus votre cote est élevée, meilleures sont vos chances d’obtenir l’approbation pour divers prêts et autres produits de crédit. De façon générale, une cote de 650 et plus est considérée bonne et signifie que vous représentez un faible risque de défaut de paiement et êtes un meilleur candidat pour un prêt. Une cote de crédit de 750 ou plus est considérée comme excellente. Dans de nombreux cas, une cote minimum de 680 est requise pour l’approbation d’une hypothèque par la plupart des prêteurs de premier ordre, tel que les banques et autres institutions financières traditionnelles. Malheureusement, une cote de crédit de 600 et moins est considérée comme faible, ce qui signifie que vous présentez un risque trop élevé pour les prêteurs. De nombreux prêteurs, notamment les banques, appliquent des règles strictes concernant les clients qu’ils jugent admissibles aux prêts hypothécaires. Ainsi, si votre cote de crédit est inférieure à 600, vous devez vous adresser à une organisation différente. Ou bien, si vous le pouvez, ce n’est pas une mauvaise idée de tout simplement attendre, jusqu’à ce que vous parveniez à améliorer votre cote.

Quels autres aspects attirent l’attention des prêteurs lorsque vous postulez?

Tel que mentionné ci-haut, les cotes de crédit ne sont pas les seuls facteurs que les prêteurs prennent en compte avant de décider de vous autoriser à emprunter, en particulier en ce qui concerne les prêts hypothécaires. Les autres aspects que votre prêteur pourrait examiner comprennent, mais ne se limitent pas à :

  • Votre dossier de crédit/historique : votre dossier de crédit est un enregistrement détaillé de l’utilisation de vos produits de crédit. Vous trouverez dans votre dossier des éléments tels que les paiements de factures (ponctuels, en retard, manqués) de vos cartes de crédit et autres prêts existants. Vos marges de crédit, vos privilèges, vos faillites, vos propositions de consommateurs, etc. seront également indiqués dans votre dossier.
  • Votre revenu brut et historique d’emplois : l’argent que vous gagnez actuellement est un autre facteur déterminant pour les prêteurs hypothécaires. Étant donné qu’une hypothèque représente une énorme somme d’argent, les prêteurs veulent avoir la certitude que vous avez un emploi stable et que vous gagnez un revenu suffisant pour les rembourser périodiquement, jusqu’à la fin de votre période d’amortissement. Ils examineront également d’autres éléments tels que vos antécédents d’emploi des deux dernières années et vos déclarations de revenus (également des deux dernières années si vous êtes travailleur autonome).

Qu’est-ce que la pré-approbation hypothécaire?

Avant de commencer à visiter des maisons, il est judicieux d’examiner ce que l’on appelle une « approbation préalable de l’hypothèque ». Cela aidera les prêteurs à déterminer votre solvabilité et à calculer le taux d’intérêt que vous êtes en mesure de recevoir pour vos futurs paiements hypothécaires. Les emprunteurs potentiels commencent généralement ce processus 60 è 120 jours avant de décider d’acheter une maison. Pendant ce temps, tous les renseignements personnels mentionnés dans la section précédente seront examinés par le prêteur. Si et quand vous décidez de demander une pré-approbation, vous et votre conjoint (le cas échéant) devrez fournir une preuve suffisante de vos pièces d’identité, de votre citoyenneté, de vos actifs et de vos passifs. Assurez-vous d’apporter une carte d’identité avec photo (passeport ou permis de conduire), un relevé de votre emploi (talon de chèque ou T-4), ainsi qu’une lettre de votre employeur attestant votre emploi. Pour les banques, vous devrez peut-être également fournir vos feuillets de déclaration de revenus des deux dernières années.

L’approbation préalable facilite également le processus d’achat de votre maison. Bien que la pré-approbation soit facultative, le faire est une bon moyen d’établir un fichier avec votre prêteur (ce qui rend le processus d’approbation finale plus facile) et de montrer aux futurs vendeurs que vous êtes un acheter intéressant une fois que vous avez fait une offre. Pour les agents immobiliers et les vendeurs, le fait que vous ayez passé à travers la pré-approbation signifie que vous avez plus de chances de recevoir un financement (et continuerez d’en recevoir) que celui qui n’a pas pu être pré-approuvé.

Comment améliorer votre cote de crédit

Tel que mentionné ci-haut, votre cote de crédit n’est pas seulement un facteur déterminant pour l’approbation d’un prêt hypothécaire, elle a également un effet direct sur le taux d’intérêt qui vous sera attribué une fois que vous aurez été approuvé. Le taux d’intérêt que vous payez, ainsi que vos versements hypothécaires habituels sont un autre problème financier qu’il faut absolument prendre en compte lorsque vous vivez avec un budget de propriétaire. Malheureusement, de nombreux propriétaires ne tiennent pas compte de leur taux d’intérêt avant de signer leur contrat de prêt hypothécaire. Une cote de crédit élevée peut améliorer votre vie santé financière, mais un taux d’intérêt élevé peut la gâcher si vous n’êtes pas financièrement assez stable pour vous le permettre. Plus votre cote de crédit sera élevée, plus votre taux d’intérêt sera probablement bas. Ainsi, avant de commencer à postuler auprès de différents prêteurs, vous pouvez procéder de différentes manières pour augmenter votre cote de crédit de quelques crans, par exemple :

  • Payer vos factures à temps et dans leur intégralité. L’une des étapes les plus importantes pour améliorer à la fois votre cote de crédit et vos finances est d’être ponctuel avec vos factures, en particulier celles de vos produits de crédit. Effectuer des paiements en retard ou avoir des paiements manqués peut nuire à votre cote de crédit, mais les payer à temps et dans son intégralité entraînera une hausse de celle-ci. Si vous avez plusieurs cartes de crédit, mais que vous ne pouvez pas vous permettre de payer la totalité de votre solde, vous devriez au moins payer le solde mensuel minimum indiqué sur vos factures.
  • Ne pas avoir une dette important impayée. Même si une dette est bonne pour votre crédit, cette dette n’est bonne que si vous en êtes responsables. Avoir beaucoup de dettes impayées réparties sur plusieurs comptes de crédit nuit à votre santé financière et à votre cote de crédit.
  • Ne pas faire trop de demandes de crédit. Lorsque vous essayez d’améliorer votre cote de crédit, il est préférable de ne pas demander simultanément plusieurs crédits. Chaque fois qu’une organisation, telle une société émettrice de carte de crédit ou un autre prêteur extrait une copie de votre dossier de crédit pour déterminer votre solvabilité, il s’agit d’une enquête décisive. Non seulement les demandes de renseignements sévères font chuter votre cote de crédit, mais trop de demandes de renseignements émanant d’un trop grand nombre d’endroits différents pourraient laisser penser aux prêteurs que vous avez un problème d’endettement et que vos demande de crédit sont constamment refusées.
  • Obtenir une copie de votre dossier de crédit. Bien que les demandes de renseignements réduisent légèrement votre cote de crédit, vous ne pourrez pas la vérifier vous-même. Connue sous le nom de « demande formelle », vérifier votre dossier de crédit pour détecter tout écart peut être un bon moyen de vous assurer que votre cote de crédit n’est pas affectée par une erreur. Celle-ci peut avoir été commise par une organisation lors du signalement de vos activités aux deux bureaux du crédit du Canada (TransUnion et Equifax). Lorsque vous demander votre dossier de crédit par courrier, un formulaire supplémentaire spécialement conçu pour contester des erreurs ou mettre à jour des informations personnelles doit être fourni. Vous pouvez ensuite le remplir, le renvoyer et, si l’erreur est valide, votre bureau de crédit devrait la corriger en conséquence.
  • Obtenir une carte de crédit sécurisée. Cette option est particulièrement importante pour les emprunteurs qui ont un crédit médiocre et ne sont généralement pas admissible à des cartes de crédit ordinaire et non garanties. Les cartes de crédit sécurisées nécessitent un dépôt de garantie, généralement le montant du crédit disponible souhaité par l’emprunteur. Ce dépôt est utilisé comme garantie en cas de défaillance de l’emprunteur. Si cet emprunteur conserve de bons antécédents d’utilisation de crédit responsable, il devrait voir sa cote de crédit augmenter, puis pouvoir demander une carte de crédit ordinaire. Une fois que le solde restant sur la carte sécurisée a été payé, celle-ci peut être annulé et le dépôt restitué.

Ces questions ne sont que quelques facteurs qui influent sur votre cote de crédit.

Puis-je obtenir un prêt hypothécaire si ma cote de crédit est basse?

Certes, nous avons dit plus tôt que la plupart des banques ne considèreraient pas l’approbation pour une hypothèque des emprunteurs potentiels dont la cote de crédit est inférieure à 680. Cela pourrait vous amener à voir votre cote de crédit de 670 avec découragement. Cependant, il est important de comprendre que les spécifications et les critères d’approbation de chaque prêteur sont différents. Les banques, par exemple, sont des entreprises plus strictes qui doivent respecter certaines normes. Mais encore une fois, il existe de nombreux types de prêts hypothécaire, tels que des sociétés de fiducie, des coopératives de crédit et des prêteur hypothécaires privés, dont beaucoup s’adressent à des emprunteurs ayant une cote de crédit inférieur. Oui, avoir un mauvais crédit et une cote de crédit faible ont une incidence sur votre capacité à obtenir les meilleurs taux d’intérêt, mais cela ne vous empêchera pas nécessairement d’obtenir un prêt hypothécaire, même si vous avez fait l’objet d’une proposition de consommateur ou d’une faillite auparavant.

Donc, pour tous les emprunteurs potentiels dont la cote de crédit est moins favorable, si votre première demande auprès de votre banque est refusée, n’abandonnez pas tout de suite. Si tout le monde avec une cote de crédit inférieure à 680 était rejeté pour une hypothèque, le pourcentage des propriétaires dans la plupart des villes serait rare, pour le moins. Cela dit, avant de solliciter un prêt hypothécaire auprès d’un prêteur, il est préférable d’améliorer le plus possible votre cote de crédit, car cela vous aidera à avoir accès à de meilleurs taux d’intérêt. Gardez en tête que le demande d’hypothèque est la même que pour tout autre produit de crédit, en ce sens que le prêteur devra procéder à une enquête approfondie de votre dossier de crédit, ce qui fera perdre quelques points à votre cote. Ainsi, lorsque vous commencez à vous engager sérieusement dans l’achat d’une maison, assurez-vous de faire des recherches à l’avance afin de trouver le meilleur prêteur pour vos besoins financiers spécifiques. Et, si jamais vous avez besoin d’aide pour répondre à vos questions hypothécaires, PrêtsQuébec est là pour vous guider.